Comment faire baisser la température pendant la grossesse?

Le fait que pendant la grossesse doit être protégé du rhume et des maladies virales, chaque future mère le sait. Tout virus ou infection est dangereux pour le fœtus en développement, en particulier au cours du premier trimestre. Mais tout le monde ne peut pas éviter la maladie, surtout durant la saison morte. Par conséquent, chaque femme devrait savoir comment réduire rapidement et efficacement la température pendant la grossesse, car la température est une menace pour le fœtus.

Habituellement, la température commence à monter en raison d'un rhume ou d'une infection virale. Dans le même temps, une brève augmentation de la température à 38 degrés n'est pas considérée comme une menace.

Le risque est une température de 38 degrés et plus, ne tombant pas sur plusieurs jours. Dans ce cas, la femme commence le processus de coagulation des composés protéiques nécessaires au fonctionnement normal du fœtus. C'est pourquoi il est nécessaire de réduire la température pendant la grossesse immédiatement et avec l'aide d'un médecin.

Causes de fièvre pendant la grossesse

Les températures peuvent augmenter pour diverses raisons. Ceux-ci peuvent être des pathologies d'organes de sécrétion interne, des processus inflammatoires, des infections, des troubles neuropsychiatriques et une intoxication du corps due à un empoisonnement.

Mais le plus souvent, les femmes font face à de la fièvre pour les raisons suivantes:

  • Au premier trimestre: rhume, grippe, fièvre physiologique.
  • Au 2ème trimestre: infections respiratoires, grippe, pyélonéphrite chez la femme enceinte.
  • En 3 trimestres: appendicite aiguë, cholestase intrahépatique, infections virales.

Toutes les femmes doivent se rappeler que, quelle que soit la raison de l’augmentation de la température, le médecin doit la traiter pendant la grossesse.

Parmi les états énumérés ci-dessus, nous pouvons classer 3 groupes principaux:

  1. condition physiologique;
  2. les pathologies pouvant être traitées en ambulatoire après consultation médicale;
  3. pathologies nécessitant des soins médicaux d'urgence.

Le représentant du premier groupe est l'hyperthermie des femmes enceintes. Il se développe dans le contexte de taux élevés de progestérone dans le sang, responsables du maintien de la grossesse pendant le premier trimestre jusqu'à la formation du placenta.

Hyperthermie de grossesse est une condition physiologique, la température du corps fluctue à la frontière de 37 degrés, mais n'augmente pas plus de 37,5.

Le deuxième groupe comprend les affections qui peuvent être guéries à la maison après un examen médical. Ce sont des maladies virales respiratoires aiguës, des infections des voies respiratoires. Les symptômes de ces maladies sont les suivants: mal de gorge, nez qui coule, éternuement, toux et fièvre.

Le troisième groupe comprend les maladies nécessitant des soins médicaux d'urgence. La liste de ces pathologies comprend:

  • La pyélonéphrite gravide est une maladie rénale infectieuse ou bactérienne apparue pour la première fois au cours de la grossesse. Les causes de pyélonéphrite enceinte sont les suivants: rhumes, caries, furonculose, amygdalite. Les microbes de la source d'infection avec la circulation sanguine générale pénètrent dans les reins, provoquant le développement du processus inflammatoire. Une pyélonéphrite de ce type est généralement diagnostiquée au cours des deux trimestres. Symptômes de la maladie: fièvre, douleur lombaire, violation de la miction.
  • La cholestase intrahépatique est une infection des voies biliaires au 3e trimestre de la grossesse. Symptômes de la pathologie: subfébriles, alors que la température ne dépasse pas la valeur de 37,5 degrés, démangeaisons cutanées graves, jaunissement de la peau.
  • L'appendicite aiguë se développe pendant la grossesse en raison de l'affaiblissement de la motilité du tractus intestinal et de la pression de l'utérus en croissance sur ses parois. Les symptômes de l'appendicite sont des douleurs dans la région iliaque, des nausées et de la fièvre.

Si une femme enceinte présente les symptômes décrits ci-dessus, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. L'autotraitement à une température corporelle élevée est exclu.

Quand faut-il antipyrétique et lesquels?

Les médecins disent qu'il est nécessaire de baisser la température dans les cas suivants:

  • Chez les femmes, un ou deux trimestres sans comorbidité commencent à faire baisser la température au-dessus de 38 degrés.
  • Chez les femmes du 3ème trimestre, il est nécessaire de réduire la température dès les premiers signes d'augmentation, en évitant les 38 degrés, afin d'éviter un stress supplémentaire sur le système cardiovasculaire.
  • Chez les femmes présentant des comorbidités (maladies des reins, du cœur, de la thyroïde, etc.), la température est abaissée de 37,5 degrés afin d’exclure les exacerbations.

Le médicament antipyrétique pour la grossesse est le paracétamol et ses dérivés (panadol, etc.). Prenez besoin de paracétamol 3 fois par jour, 1 comprimé. Vous ne pouvez pas prendre ce médicament sans la recommandation d'un médecin pendant plus de 3 jours.

Des médicaments tels que l'aspirine et l'ibuprofène sont interdits aux femmes enceintes à tout moment. L'aspirine peut provoquer des saignements chez la femme et l'ibuprofène nuit au développement du fœtus. Par conséquent, réduire la température de ces médicaments est contre-indiqué.

Est-il possible de se passer de drogue?

Les méthodes non médicamenteuses ne donnent pas un résultat rapide, mais entraînent moins d'effets secondaires, contrairement aux médicaments pharmaceutiques, et sont donc plus acceptables pendant la grossesse.

La température peut augmenter dans les scénarios "rouge" et "blanc".

"L'hyperthermie rouge" est caractérisée par une augmentation de la température sur le fond de l'expansion des vaisseaux sanguins. Dans ce cas, la peau devient rose, humide et chaude au toucher.

Comme dans ce cas, faites baisser la température pendant la grossesse: aérez la pièce, essuyez le corps à l’eau froide et posez une compresse mouillée sur le front. Pour éviter les spasmes des vaisseaux, l'eau ne doit pas être froide.

Vous devez également vous assurer que les femmes boivent beaucoup: de boissons aux fruits, de boissons aux fruits. Toutes les boissons doivent être à une température fraîche.

Il est interdit d’utiliser du vinaigre à friction et de l’alcool, car les composants actifs de ces fonds pénètrent dans le corps et peuvent avoir des effets indésirables.

"L'hyperthermie blanche" se manifeste par une augmentation de la température dans le contexte d'un vasospasme. Dans ce cas, la femme semble avoir des frissons, les mains et les pieds secs et froids au toucher.

Comment réduire la température pendant la grossesse dans la détection de "l'hyperthermie blanche"? Le traitement comprend une consommation abondante d'eau chaude et un réchauffement du corps.

Plantes pouvant être utilisées par les femmes enceintes pour réduire la température:

  • fleurs de tilleul;
  • la camomille;
  • feuilles de fraise;
  • framboise

Il est interdit d'utiliser, à des températures élevées, un tussilage, du calendula, de l'origan, du thé ivan et du millepertuis. Ces plantes ont des effets néfastes sur le fœtus et la grossesse.

Quand devrais-je voir un médecin?

L'automédication pendant la grossesse est exclue. Sans le témoignage du médecin traitant, il est impossible de prendre des médicaments antipyrétiques, antibactériens et antiviraux. Sinon, vous pouvez nuire non seulement à votre corps, mais également à l'enfant à naître. À des températures élevées, il est préférable d'appeler le médecin à la maison.

Si la température augmente soudainement, si des frissons, des douleurs abdominales et lombaires, ainsi que d’autres signes de troubles apparaissent, il est recommandé de faire appel à des soins d’urgence.

L'augmentation de la température pendant la grossesse ne doit pas être laissée sans l'attention appropriée, cette condition nécessite une approche individuelle de la part du médecin traitant.

Il est nécessaire de traiter non seulement la température, mais également la cause première de la maladie. Grâce au traitement, vous pouvez éviter les conséquences de la maladie et maintenir le développement normal de la grossesse.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Que faire si pendant la grossesse la température augmente?

L'augmentation de la température corporelle d'une personne a toujours ses propres raisons. Et quand elles sont enceintes aussi. L'un des rares est la modification des niveaux hormonaux et de la thermorégulation en réaction à la grossesse elle-même. Une telle augmentation de la température est le signe d'une nouvelle position de la femme et fluctue dans les limites de la sous-fébrile. La température peut ne pas baisser assez longtemps. Si les autres raisons de son augmentation sont exclues - ne vous inquiétez pas et ne prenez aucune mesure.

Il arrive que dans le corps d'une femme enceinte se produit une sorte de processus inflammatoire. Mais lors de son inscription et à une date ultérieure, une femme passe beaucoup de tests qui, le cas échéant, révéleront également ce problème.

Plus souvent, la fièvre pendant la grossesse est un symptôme d'infections respiratoires aiguës pendant la grossesse. Et dans ce cas, vous devez commencer par une consultation médicale. C'est le médecin qui doit vous diagnostiquer correctement et vous prescrire un traitement. En effet, pendant la grossesse, le traitement de la toxicomanie est une mesure extrême et nécessite des qualifications spéciales. Mais avec de faibles augmentations de température, il est possible de gérer complètement le traitement à domicile: pendant la période d’épidémies et de virus, la polyclinique n’est pas le meilleur endroit pour une femme enceinte.

Traitement non médicamenteux - le meilleur pendant la grossesse

Si la température est basse, prenez un remède populaire. Le premier et le plus important d'entre eux est la consommation abondante d'alcool. Vous devez vraiment boire beaucoup, mais à cause de votre situation, soyez extrêmement prudent: un excès de liquide peut entraîner des poches indésirables. Au premier trimestre, il n'y a généralement aucune raison de vous limiter à boire. Mais dans le deuxième et le troisième, la quantité de fluide consommée devra être contrôlée.

En guise de boisson, un thé sucré au citron, une faible décoction de camomille ou de tilleul, des boissons aux fruits, des framboises feront l'affaire. Le lait au beurre et au miel aide très bien. Une condition importante: boire doit être chaud, mais en aucun cas chaud.

Lorsque la température augmente (environ 38 degrés), vous pouvez préparer une tisane à partir de baies de framboise (2 cuillères à soupe), de feuilles de pied de pied mort (4 cuillères à soupe) et de plantain (3 cuillères à soupe). Mais vous devez prendre seulement une cuillère à soupe quatre fois par jour.

Autre recette: 1 cuillerée à thé d’écorce de saule blanc finement hachée, verser 1 tasse d’eau bouillante, refroidir. Boire 4 fois par jour et 1 cuillère à soupe. Vous pouvez également préparer un cocktail de résineux (même si vous devez le faire à l’avance). Écrasez 100 g de jeunes pousses de bourgeons de sapin ou de pin et 50 g de racines de framboise. Plier dans un bocal en verre et saupoudrer 100 g de sucre. Ajoutez 1 cuillère à soupe d'eau bouillante, laissez reposer pendant un jour, puis laissez chauffer pendant 6 à 8 heures dans un bain-marie. Laisser reposer pendant 2 jours, versez le jus de framboise brillant obtenu. Conservez-le dans un endroit sombre et froid et prenez 1 cuillère à soupe 4 à 5 fois avant de manger.

À une température pendant la grossesse, il est recommandé d’utiliser un essuyage à l’eau froide. Ainsi que des compresses fraîches sur le front. Et ne terminez pas - la surchauffe est maintenant inutile.

Comment faire baisser la température pendant la grossesse

Lors du portage d'enfants par leurs femmes, les surprises sont nombreuses. Malheureusement, pour la plupart, ils sont désagréables, l’immunité des femmes enceintes étant affaiblie. Par conséquent, les femmes enceintes doivent faire particulièrement attention à la prise de médicaments pour le traitement de maladies inattendues et sans danger pour une personne en bonne santé. Si nous parlons d'augmenter la température, il est impossible de l'abattre avec les méthodes habituelles auxquelles nous sommes habitués. Comment être Que faire pour réduire la chaleur? Voyons le comprendre.

Pourquoi la température augmente-t-elle chez les femmes enceintes?

Malheureusement, beaucoup de femmes enceintes doivent souffrir d'infections virales ou d'autres maladies qui surviennent lors d'une fièvre. Et il est peu probable qu'un rhume puisse être évité et, en règle générale, il ne passe pas sans une élévation de la température corporelle. Comment le normaliser sans nuire au fœtus et à vous-même? Le principal conseil est de ne pas se soigner soi-même et de ne pas retarder une visite chez le médecin. Vous ne devriez pas espérer que demain la température elle-même passera.

Il faut savoir qu'au premier trimestre, élever la température corporelle d'une femme enceinte à 37,5 degrés Celsius peut constituer une réaction non dangereuse à une augmentation du taux de progestérone dans le sang. Et si une femme enceinte ne présente aucun symptôme de rhume, toux, mal de gorge, vous n'avez pas besoin de vous inquiéter immédiatement. Si ces symptômes sont présents et que la température monte à 38 degrés, reste toute la journée, elle constitue déjà une menace pour l'enfant à un stade précoce. Après tout, c’est dans les premiers mois que tous les systèmes et organes se forment.

Quant à la hausse de température chez une femme enceinte à la fin de sa vie, elle est moins dangereuse, mais peut parfois provoquer une hypoxie (manque d'oxygène chez le fœtus). Dans le pire des cas, un travail prématuré peut survenir.

Comment réduire la température pendant la grossesse

Contenu de l'article

  • Comment réduire la température pendant la grossesse
  • Comment faire baisser la température d'une femme enceinte
  • Comment se débarrasser de la température des femmes enceintes

Une forte fièvre pendant la grossesse est doublement dangereuse, car elle peut nuire non seulement à la mère, mais également au bébé à naître. Avec une fièvre prolongée, des modifications de la structure du placenta commencent, ce qui peut provoquer une naissance prématurée, et au cours du premier trimestre de la grossesse, la température peut provoquer une formation anormale des organes du fœtus. En outre, dans cet état, le corps coagule les protéines, ce qui peut entraîner un dysfonctionnement du cœur. La température, qui dure peu de temps et ne dépasse pas les 38 degrés, est la moins dangereuse. Cependant, il ne peut être ignoré non plus.

Les médicaments

Il y a plusieurs façons de réduire la température. Ceci est un médicament et des méthodes de la médecine traditionnelle.

Malheureusement, de nombreux médicaments sont interdits aux femmes enceintes car ils peuvent nuire au fœtus. Par exemple, il n'est absolument pas recommandé de boire des comprimés contenant de l'aspirine. En fait, seuls les médicaments contenant du paracétamol sont autorisés pour les femmes occupant ce poste, mais même ils doivent être pris avec prudence et en petite quantité (pas plus de trois comprimés par jour). En outre, avant de commencer leur utilisation, vous devriez consulter votre médecin. À basse température, le médecin peut vous prescrire des médicaments homéopathiques pour éviter tout risque inutile.

Médecine populaire

Le traitement par pilule peut être combiné aux méthodes de la médecine traditionnelle. Les patients à une température indiquée pour boire beaucoup de liquides. Il peut s'agir de compotes, jus de fruits, boissons aux fruits ou tisanes. Cependant, il est possible de s'abreuver abondamment uniquement au cours du premier trimestre de la grossesse. À des périodes ultérieures, il se caractérise par un œdème. Par conséquent, pour réduire la température, il est préférable d’utiliser des décoctions et des infusions qui ne nécessitent pas de boire en grande quantité. Well aide à la décoction de baies ou de feuilles de framboise, de plantain et de tussilage. Aussi à cette fin souvent utilisé infusion d'écorce de saule blanc. Pour le préparer, vous avez besoin d’une cuillerée à thé d’écorce, verser un verre d’eau bouillante et laisser reposer. Ces bouillons doivent être pris une cuillère à café quatre fois par jour.

En plus de boire abondamment, il est recommandé d'essuyer le corps avec une serviette humide trempée dans de l'eau froide. Un outil indispensable dans la lutte contre la fièvre est l’essuyage à l’acide acétique. Pour être le résultat, de telles procédures devraient être effectuées au moins une fois par heure et demie.

Lorsque la température atteint 37,5 degrés, avant de commencer le traitement, il est impératif que vous consultiez votre médecin. Le médecin ne prescrira pas seulement le traitement approprié, mais éliminera également le risque de diverses pathologies, car même une légère augmentation de la température peut indiquer de graves violations au cours de la grossesse.

Température de grossesse

Contenu:

Toute augmentation de la température dans le corps a ses propres causes, y compris pendant la grossesse. Parmi ceux-ci, il convient de souligner le changement des niveaux hormonaux, ainsi que la thermorégulation, qui se produit en réaction à la grossesse. L'augmentation de la température dans ce cas indique uniquement le nouveau poste de la femme et n'est pas une menace. Par conséquent, s'il n'y a pas d'autres raisons pour élever la température, vous n'avez rien à craindre.

Cependant, la cause de l'augmentation de la température peut être une inflammation du corps d'une femme enceinte. Ceci peut être compris avec certitude à l'aide d'une analyse de masse. La plus grande partie de la température élevée pendant la grossesse est la preuve d'un rhume. Dans ce cas, vous ne pouvez pas éviter de consulter un médecin qui diagnostiquera et prescrira un traitement. L'automédication sera inappropriée, car pendant la grossesse, l'accès aux médicaments est en soi indésirable et seul un médecin peut identifier les menaces possibles pour le fœtus. En cas de hausse de la température, il ne vous faudra que le traitement sans médicament, car rester à la clinique parmi les personnes malades peut augmenter les risques de tomber malade pour une femme enceinte.

Traitement non médicamenteux pendant la grossesse

Tout d'abord, une consommation excessive d'alcool peut aider dans cette situation. Buvez autant que possible, mais soyez prudent, car en fin de grossesse, un excès de liquide peut provoquer des poches. Au premier trimestre, vous n'êtes pas obligé de boire. Pour cela, utilisez l’heure de la douceur avec l’ajout de citron, une décoction de camomille et de tilleul, diverses sortes de boissons aux fruits. Le lait au miel peut aider. Il faut rappeler une condition importante: toute boisson doit être chaude, mais pas chaude.

Si la température atteint au moins 38 degrés, vous devez préparer une tisane avec 2 cuillères à soupe de framboises, ainsi que les feuilles de la mère et de la belle-mère des bananes plantains. La réception de ce thé serait appropriée 4 fois par jour et 1 cuillère à soupe. Vous pouvez utiliser une autre recette: versez un verre d’eau bouillante avec une cuillerée à thé d’écorce de saule préalablement hachée, puis laissez refroidir. Boire ce besoin de teinture 1 cuillère à soupe quatre fois par jour. Vous pouvez également recourir à la préparation de cocktails de résineux à base de sapin (100 g) et de racines de framboise (50 g). En broyant ces composants, vous devez les mettre dans un bocal en verre, puis versez 100 g de sucre. Ajoutez ensuite une cuillère à soupe d'eau bouillante à ce mélange et laissez infuser 24 heures, puis réchauffez-le au bain-marie pendant environ 6 à 8 heures. Maintenant, laissez reposer pendant 2 jours et versez le jus de framboise qui devrait apparaître. Conservez la teinture dans un endroit frais et absorbez 1 cuillère à soupe quatre fois par jour avant les repas.

Il est fortement recommandé d’essuyer avec de l’eau froide et de faire des compresses froides sur le front. Ne terminez pas, cela pourrait entraîner une surchauffe du corps. Il est nécessaire de contrôler très soigneusement la température de votre corps, car cet indicateur prédétermine beaucoup. Le diminuer à l'aide de médicaments n'est pas souhaitable, car cela créera une menace pour le fœtus. Si la température n'a que légèrement augmenté, les fonds mentionnés ci-dessus suffiront. Ne créez pas de menaces pour le bébé et une augmentation de la température à court terme de 1-1,5 degrés.

Quand chauffer pendant la grossesse

La température ne descend pas longtemps avec l'aide de méthodes folkloriques.
Une augmentation de la température corporelle sans l'utilisation de drogues
La température est causée par un mal de gorge (dans ce cas, une intoxication peut survenir, ce qui est dangereux pour la mère et le fœtus)
La température monte à 38 degrés
La température atteint 37,5 degrés en fin de grossesse

Risque de forte fièvre pendant la grossesse

Une intoxication du corps par des substances nocives peut survenir.
Une chaleur prolongée provoque une modification de la synthèse des protéines.
La qualité du placenta se détériore, ce qui provoque un travail prématuré
Des troubles du développement des organes ou des systèmes foetaux peuvent survenir.

Rappelez-vous que la température est considérée comme dangereuse, en commençant par une marque de 37,8 degrés. Quand il atteint 38 degrés, un impact sur le système nerveux de l'enfant se produit, ce qui affectera ses capacités mentales.

Moyens de réduire la température pendant la grossesse

La principale chose à retenir est que l’aspirine est strictement interdite, en particulier au début, car elle peut déclencher un avortement. De plus, ce médicament peut causer des défauts dans le développement du fœtus. S'il existe un besoin urgent de traitement médical, il est préférable de prendre des médicaments à base de paracétamol. Il peut s'agir de Paracet, Panadol, Tylenol ou Efferalgan. Methindol, Vramed et Indomethacin-Darnitsa sont également autorisés. Cependant, seule la dose minimale est toujours appliquée et uniquement dans les cas extrêmes, car le paracétamol peut théoriquement perturber le fonctionnement du foie et de l’honneur. Assurez-vous de consulter votre médecin au sujet du choix du médicament et de sa posologie, sinon vous pouvez nuire à l'enfant.

Auteur de la publication: Leonid Guriev

Commentaires (5):

la température est déjà de 4 jours à 38-38.6, il n'y a aucun signe de rhume. Je ne sais pas quoi faire, je dois boire du paracétomol

à cause de la hausse de la température et pourquoi autant que possible de la nausée pour éliminer ce que vous devez boire

Tatyana, 2013-05-24 01:04:09:

Beaucoup se plaignent de la température au début de la grossesse, ils disent que c'est normal les premiers jours

Ne vous inquiétez pas, tout ira bien. L'immunité est affaiblie pendant la grossesse, c'est pourquoi il est facile de contracter une maladie. Comme on dit, au début, la nature elle-même fait son choix et si la grossesse se poursuit, il n’ya pas lieu de s’inquiéter. Moi aussi, j'ai eu un rhume deux fois pendant la grossesse, un garçon en bonne santé est né. Ne tombez plus malade!

Comment ne pas vouloir faire mal pendant la grossesse! Mais au bout de 9 mois, il est si difficile de ne pas mouiller vos pieds ou de ne pas rencontrer de personnes qui éternuent ou qui toussent pendant le transport! Je devais avoir un peu mal au début de la grossesse, la température était de 37, environ deux jours. J'espère que cela n'affectera pas la santé de mon enfant à naître!

Quelle température faut-il mettre enceinte?

Application mobile "Happy Mama" 4.7 Communiquer dans l'application est beaucoup plus pratique!

Commençons par le fait que chauffer la température, si elle est inférieure à 38-38,5 degrés, ne vaut pas de médicament. De cette manière, le corps combat l'infection, des cellules se forment dans le sang qui suppriment les agents responsables de la maladie et cette "lutte" provoque la réaction de l'organisme de cette manière.

À propos de la chambre froide, nous pensons que c'est clair. De plus, vous devez boire plus de liquides chauds. Il est recommandé de boire une décoction de fruits secs, pas une compote riche, un thé (mais pas assez fort - maintenant vous ne devriez pas surexciter le système nerveux). Il n'est pas logique de refuser complètement le sucre en buvant - le corps a toujours besoin de glucose. Le thé (décoction) de framboise est souhaitable d'utiliser en petites quantités, et déjà après il était suffisant de boire d'autres boissons. Votre tâche est de transpirer quand une personne transpire, sa température corporelle baisse. Mais cela ne vaut pas la peine, au nom de ces objectifs, de passer sous la couette. Sinon, votre température sera encore plus élevée et cela peut déjà devenir dangereux. Rappelez-vous, pas de chaussettes de laine et autres! Même lorsque les médecins d'urgence arrivent, la première chose qu'ils font est d'essayer de déshabiller le patient autant que possible. Mais vous ne pouvez pas vous déshabiller avec un froid intense, sinon la température pendant la grossesse sera encore plus élevée - 3 trimestres = 2 ou 1 - peu importe, la future mère doit être particulièrement attentive à sa santé.

Malheureusement, beaucoup utilisent encore des méthodes de grand-mère comme l'alcool à friction, la vodka ou le vinaigre. Oui, de cette façon, vous pouvez très rapidement baisser la température, l'évaporation de l'humidité contribue à un meilleur transfert de chaleur. Mais imaginez que toutes ces substances nocives pénètrent dans votre corps, dans votre sang à travers votre peau! Et si ce n'est pas si terrible pour une personne adulte, alors pour une petite, qui commence à peine à développer son fœtus, cela peut être désastreux.

Méthodes pour réduire la température chez les femmes enceintes

L'apparition d'un état fébrile lors de la naissance d'un bébé de maman est un symptôme très alarmant nécessitant des mesures urgentes. Les conditions hyperthermiques peuvent être difficiles à transporter et nuire au développement à l’intérieur des miettes. Comment faire baisser la température pendant la grossesse, quand vous devez prendre des médicaments et quand il est nécessaire de faire des méthodes maison, quels médicaments sont permis pendant la grossesse et de nombreux autres problèmes qui se posent souvent aux mères dans cet état, vous devez examiner plus en détail

Température normale pendant la grossesse

L'augmentation de la température pendant la grossesse est assez courante et de tels changements thermodynamiques ne sont pas toujours d'origine pathologique.

  • Dès les premiers jours de la conception, maman présente une réaction hyperthermique. En outre, une légère augmentation de la température est un signe de grossesse assez souvent.
  • Des fluctuations thermodynamiques mineures au cours des premières semaines sont associées à des changements survenant dans le corps de la femme immédiatement après la grossesse de la patiente.
  • La température corporelle normale au cours de ces semaines est d'environ 37-37,5 ° C, de tels changements mineurs ne sont pas pathologiques.
  • Si des signes indiquant un rhume ou une infection virale apparaissent et que la température élevée pendant la grossesse dure longtemps, des mesures urgentes doivent être prises.
  • La température dans cet état peut indiquer le développement d'un processus infectieux et conduire à un avortement.
  • Si l’augmentation de la température pendant la grossesse au cours des premières semaines ne dépasse pas 37,5 ° C, il n’ya pas de quoi s’inquiéter, c’est simplement que le corps réagit aux transformations hormonales en cours.

Après la fécondation, la production de l'hormone progestérone commence à augmenter, ce qui aide le corps féminin à rester enceinte. En fait, une augmentation de la température corporelle pendant la grossesse au cours des premières semaines de gestation est normale et non dangereuse. Mais si la température chez la femme enceinte dépasse 37,7 ° C, il est nécessaire de consulter un médecin.

Pourquoi la température augmente-t-elle chez les femmes enceintes?

L'augmentation de la température pendant la grossesse est très diverse. Cela peut inclure des pathologies internes, des inflammations et des processus infectieux, des intoxications par empoisonnement ou des troubles neuropsychiatriques, etc. Au cours des premiers mois, la température pendant la grossesse peut augmenter en raison d'infections grippales ou par le froid, ainsi que pour des raisons physiologiques.

Au cours du deuxième trimestre, la température de la femme enceinte peut augmenter en raison de virus grippaux, d'infections respiratoires et de pyélonéphrite au cours de la grossesse. Au cours des dernières semaines de gestation, une augmentation de la température corporelle peut survenir en raison d'une appendicite aiguë, d'infections virales ou d'une cholestase intrahépatique. En effet, la température d'une femme enceinte peut augmenter en raison de causes physiologiques, de pathologies pouvant être traitées à domicile et de maladies nécessitant une intervention médicale.

Les raisons physiologiques incluent la température au début de la grossesse, qui se produit au fond de la production accrue de progestérone, qui dure jusqu'à la formation finale du placenta. Avec l'hyperthermie physiologique, l'indice ne dépasse pas 37,5 ° C. Les pathologies qui peuvent être guéries à la maison incluent les infections respiratoires et les pathologies respiratoires virales, accompagnées d'éternuements et de rhinites, de sensations douloureuses dans la gorge et de thermites sous-fébriles.

Les pathologies nécessitant une intervention médicale incluent l'appendicite aiguë, la cholestase intrahépatique et la pyélonéphrite. Dans toutes ces conditions, la température augmente et avec la pyélonéphrite, elle atteint des valeurs très élevées. S'il y a des signes des pathologies dangereuses ci-dessus, la jeune fille doit être examinée et qualifiée.

Quelles sont les conditions hyperthermiques dangereuses?

Toute maman a intérêt à savoir quelle est la température normale pendant la grossesse car, à différents moments, des réactions hyperthermiques peuvent avoir des conséquences dangereuses.

  1. Au cours des 12 premières semaines du fœtus, tous les systèmes et organes intra-organiques sont déposés. Si la température a atteint des indicateurs fébriles, les processus du signet peuvent être interrompus. Les conséquences sont assez difficiles à prévoir, mais le risque de malformations congénitales graves et d'anomalies chez le fœtus est très élevé. Par conséquent, il est nécessaire de faire baisser la température d’une femme enceinte.
  2. En milieu de gestation, lorsque le placenta est déjà formé, le fœtus est mieux protégé des effets hyperthermiques. Mais si la température est maintenue à haute altitude, alors il faut l'abattre. Il n’est pas nécessaire de mettre en péril la santé du bébé, car ses organes et ses systèmes continuent à se développer et à s’améliorer continuellement, et l’hyperthermie peut affecter négativement ces processus.
  3. Au troisième trimestre, l'enfant est presque complètement formé, ses organes ne font que s'améliorer et son poids augmente. En général, la hausse des indicateurs thermiques ne peut plus nuire au bébé, mais elle aggrave encore la condition de la maman elle-même, qui souffre déjà d'œdème, de surcharge pondérale, de fatigue constante, etc. Il convient donc de réduire la chaleur.

En outre, des conditions hyperthermiques prolongées peuvent entraîner un tonus utérin, des formes sévères de toxémie, une altération de la circulation placentaire en raison de vaisseaux sanguins obstrués formés par des caillots sanguins. De plus, les indicateurs thermodynamiques élevés prolongés sont dangereux par le détachement des tissus placentaires, un accouchement prématuré, la menace d'interruption, une prééclampsie sévère ou un retard dans le développement de l'activité cérébrale. L'auto-traitement est recommandé d'éviter, vous pouvez bien faire face à l'hyperthermie, mais seulement avant que vous deviez contacter votre médecin.

Est-il toujours nécessaire de lutter contre la température

Certaines conditions indiquent la nécessité d'un traitement. Les femmes enceintes doivent savoir quelle température il faut pour commencer le traitement. Par exemple, à 1-2 trimestres, en l'absence de pathologies associées, la température commence à baisser à partir de 38 ° C et plus. Mais au troisième trimestre, les indicateurs commencent déjà à décliner dès les premiers signes d'hyperthermie, sans attendre les valeurs fébriles. Cela est nécessaire pour éliminer une éventuelle surcharge cardiovasculaire.

Si des pathologies chez la maman sont toujours présentes (par exemple, maladies de la thyroïde, du cœur, des reins), la diminution doit être démarrée à partir de 37,6 ° C pour éliminer le risque de développement de toutes sortes d'exacerbations.

Comment traiter les réactions hyperthermiques

Les tactiques de traitement de l'hyperthermie pendant la gestation doivent être sélectionnées avec soin. D'une part, si la température augmente, tout retard peut avoir des conséquences dangereuses. Cependant, il est préférable que les femmes confrontées à la situation de grossesse évitent une consommation excessive de drogue. On pense que moins maman prend des médicaments, plus le bébé naîtra fort et en santé.

Les conditions dans lesquelles la température s'élève à plus de 37,5 ° C sont considérées comme dangereuses pour les femmes enceintes et doivent donc être traitées de toute urgence. Il existe plusieurs options pour réduire la température d’une femme enceinte: moyens physiques, remèdes traditionnels ou médicaments. Chacune des méthodes a ses avantages et ses inconvénients, elles peuvent être combinées. Le choix final du traitement dépend des raisons qui ont provoqué l'état fébrile.

Dois-je boire des antipyrétiques

Nous avons déjà indiqué ci-dessus la température à baisser de toute urgence. S'il dépasse 38 degrés, alors il y a toutes les raisons d'utiliser des médicaments antipyrétiques. En outre, une intervention médicale est nécessaire si la réaction hyperthermique ne peut être éliminée par aucun autre moyen. Comme vous le savez, toutes les drogues ne peuvent pas être prises avec un bébé.

Que peut-on faire et quels médicaments peuvent prendre une femme enceinte s’il existe des preuves d’un traitement médicamenteux de l’hyperthermie?

  • Le remède le plus sûr pour les femmes enceintes souffrant d'hyperthermie est le paracétamol, qui ne doit pas être pris plus de 3 p / j dans une pilule.
  • Il est toujours nécessaire de prendre en compte l'avis des médecins qui ne recommandent pas de traitement par Paracetamol pendant plus de 3 jours.
  • De plus, une augmentation des indicateurs thermiques peut être stoppée et des dérivés du paracétamol comme le Panadol, l'Efferalgana, etc.
  • Dans des cas extrêmement rares, les mamans du deuxième trimestre sont autorisées à prendre du nimésulide, du diclofénac et du Viburcol de l'hyperthermie. Mais boire un tel médicament n'est possible qu'après consultation d'un médecin, à faible dose et à dose unique.

Consultez toujours le gynécologue au sujet de la consommation de tout médicament, car même les comprimés les plus innocents en gestation peuvent nuire gravement au bébé.

Quels médicaments à la température chez les femmes enceintes sont contre-indiqués

L'homme peut-il faire face à l'hyperthermie seul? Complètement, mais seulement avec l'approbation du médecin. Il existe une liste assez impressionnante de médicaments qu'il est strictement interdit de prendre lors de la pratique. Ces médicaments comprennent l'acide acétylsalicylique ou l'aspirine, l'ibuprofène et les médicaments qui en sont les dérivés.

Pourquoi les mamans ne peuvent pas boire ces pilules? C'est simple L'aspirine peut provoquer des saignements chez les patients et l'ibuprofène a un effet extrêmement négatif sur le développement du fœtus. C'est pourquoi il n'est pas recommandé d'éliminer de telles conditions avec des conditions hyperthermiques. Bien souvent, les mamans peuvent se passer de drogues. Par conséquent, avant de chercher une pilule dans une trousse de premiers soins à domicile, il est utile de mesurer à nouveau la température corporelle du moment et d’essayer de la réduire de manière sûre et non médicamenteuse.

Comment faire baisser la température sans pilules

Le mécanisme pour augmenter les indices thermodynamiques peut se dérouler en blanc ou en rouge. L'hyperthermie dans le scénario en blanc est causée par une augmentation des indices de température dans le contexte des spasmes vasculaires. Les mamans ont des frissons et leurs extrémités sont sèches et froides. Comment traiter cette hyperthermie? Il est nécessaire de fournir au patient un corps plus chaud et plus de boissons chaudes.

Si l'hyperthermie est formée selon le scénario rouge, alors l'augmentation se produit dans le contexte d'un effet absolument opposé - l'expansion vasculaire. Chez les patients, la peau prend une teinte rose-rose, elle devient chaude et humide au toucher. Comment réduire la température pendant la grossesse dans une situation similaire? Tout d'abord, il est nécessaire d'aérer la pièce dans laquelle se trouve la femme enceinte.

Deuxièmement, il est nécessaire d'essuyer son corps avec de l'eau froide (sans vinaigre ni alcool.) Et d'appliquer une compresse fraîche sur son front. Il est interdit de mouiller la serviette dans de l'eau trop froide, sinon un spasme vasculaire peut survenir. De plus, on devrait donner plus de boissons fraîches à maman, comme un bouillon d'églantine, des boissons aux fruits ou des compotes. La température des boissons doit être proche de la température ambiante ou légèrement inférieure.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle offre aux mamans de nombreuses recettes efficaces et sûres pour enrayer les réactions hyperthermiques.

  1. Thé de couleur citron vert. Excellent remède à effet antipyrétique. Vous pouvez boire cette boisson à tout moment, elle est absolument sans danger pour le bébé. Ce thé a un goût agréable et si vous ajoutez un peu de miel, l'effet antipyrétique sera encore plus intense que lors de la prise de Paracétamol.
  2. Framboise Depuis l'enfance, tout le monde sait que quand on a un rhume, la confiture de framboises est le meilleur remède. Vous pouvez manger des framboises fraîches, les moudre avec du sucre ou les boire avec du thé sous forme de confiture.
  3. Camomille. Cette plante est sans danger pour les femmes enceintes et les bébés. Le thé et la camomille ont un effet anti-inflammatoire et l'utilisation d'une boisson chaude pendant l'hyperthermie accélère l'élimination des composés toxiques des tissus corporels. La camomille est tout simplement indispensable pour les infections virales respiratoires.
  4. Vous pouvez également infuser du thé à partir de feuilles de fraise. Cette boisson aide à faire face aux conditions hyperthermiques et renforce le système immunitaire.

Il est important que les femmes enceintes tiennent compte du fait qu’il est formellement interdit d’utiliser dans le traitement de l’hyperthermie des remèdes à base de plantes médicinales tels que le millepertuis, l’origan, le pied de genièvre, le thé à base d’Ivan ou le calendula. Ces plantes ont un impact très négatif sur le déroulement de la grossesse et le développement du fœtus.

Quand l'aide d'un médecin est nécessaire

L'auto-traitement pendant la grossesse est inacceptable. Si l'hyperthermie est perturbée pendant plusieurs jours et que les méthodes de contrôle à domicile ne permettent pas de résoudre le problème, il est alors urgent de contacter un gynécologue pendant la grossesse. Sans son témoignage, prendre des pilules est strictement interdit. Sinon, maman risque de se blesser et de blesser le bébé.

Si l'élévation de température s'est produite soudainement, la jeune fille se plaint d'un froid intense, de douleurs dans l'abdomen et dans la région lombaire, il est préférable d'appeler une ambulance. Chaque cas est individuel, il peut y avoir de nombreuses raisons à cette augmentation. Il est donc impossible d'ignorer un tel symptôme. Nous avons besoin d'une consultation obligatoire avec un médecin.

Il est nécessaire de traiter non seulement l'état hyperthermique lui-même, mais le facteur spécifique qui l'a provoqué. Et pour cela, vous avez besoin d'un diagnostic qualifié, qui vous aidera à établir les causes profondes de la pathologie. Ensuite, le médecin pourra choisir le traitement le plus sûr possible.

Recommandations du docteur

Si la fièvre est prise par surprise, maman ne devrait pas être trop emballée, car une surchauffe du corps peut être extrêmement dangereuse pour une femme enceinte. Il est interdit de soulever les jambes des filles dans une position similaire, car la pathologie peut être encore plus compliquée. Il est strictement interdit de prendre des médicaments à base de tétracycline à la température ambiante Ils affectent négativement le développement fœtal, provoquant son retard. Et si vous prenez de la streptomycine de manière incontrôlée, le bébé peut développer une violation des fonctions auditives comme la surdité.

En outre, les médecins préviennent les mamans que vous devez faire très attention à l'utilisation des prescriptions d'hyperthermie de grand-mère. Bien sûr, la camomille, le thé au tilleul ou la confiture de framboises aident au rhume, mais avec le développement de pathologies telles que la pyélonéphrite, ils ne pourront pas sauver la situation. Par conséquent, maman a besoin de regarder les choses sobrement et d'évaluer son état à partir d'une position de bon sens. L'hyperthermie n'est pas terrible et ses conséquences sont dangereuses. Il est donc préférable de les éviter en se tournant rapidement vers le médecin.

La température pendant la grossesse. Comment faire baisser la température 37,38,39

La température normale chez les femmes enceintes dans les premiers stades

Pendant le premier trimestre, la température pendant la grossesse peut atteindre 37,2 degrés, ce qui est normal. En outre, il ne doit pas dépasser 37 degrés pendant toute la période. Pas besoin de l'abattre. La température 38 pendant la grossesse devrait alerter la future mère.

Pour mesurer la température corporelle peut être dans l'aisselle, le rectal et la bouche. Dans la cavité buccale, la mesure est effectuée par un thermomètre électronique, les lectures seront visibles après quelques secondes. En bouche, la température pendant la grossesse peut normalement atteindre 37,2 degrés. À l'aisselle - la température de 37 pendant la grossesse ne s'applique pas à la pathologie.

La température rectale est mesurée dans le rectum pendant pas plus de 3 minutes. En début de grossesse, il devrait être compris entre 37,1 et 37,5 degrés. Cette augmentation est associée à l'adaptation du corps féminin aux nouvelles conditions. Le facteur principal est la production de l'hormone progestérone, responsable du maintien de la grossesse. Cette hormone affecte également la thermorégulation du corps.

Température élevée pendant la grossesse

Au cours du premier trimestre de la grossesse, tous les organes et systèmes du bébé sont formés. Pendant cette période, une augmentation de la température corporelle peut être très dangereuse pour son développement. Cependant, en raison du fait que l'immunité d'une femme enceinte diminue, le risque de diverses maladies augmente.

Une température légèrement élevée chez les femmes enceintes ne devrait pas susciter d'inquiétude aux premiers stades de la grossesse. Normalement, il peut être accompagné des symptômes suivants:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • gonflement des glandes mammaires;
  • bouffées de chaleur ou de froid.

Causes de température élevée

Une température élevée en début de grossesse peut évoquer certains des problèmes du corps de la femme:

  1. Grossesse extra-utérine, qui ne peut être exclue que par échographie.
  2. Un rhume est une maladie qui s'accompagne, en plus d'une forte fièvre, de toux, d'éternuements, de nez qui coule, de mal de gorge, de maux de tête, d'une faiblesse et de douleurs aux articulations. Il est impossible d'auto-traiter même des maladies apparemment familières, car le virus risque de pénétrer dans le placenta jusqu'au fœtus.
  3. Pyélonéphrite ou inflammation des reins car toutes les femmes enceintes risquent de développer cette pathologie. En plus de la température élevée, il existe des frissons, des maux de tête, des mictions fréquentes ou difficiles, des maux de dos, des douleurs abdominales, des sensations douloureuses dans le corps. Cette maladie doit être diagnostiquée à temps, car elle peut résulter d'une hypoxie fœtale et d'un développement mental et physique altéré.
  4. Les infections intestinales sont caractérisées par une indigestion et une élévation de la température à des valeurs plutôt élevées.
  5. Maladies infectieuses dangereuses pour la grossesse (rougeole, rubéole et variole). Dans le même temps, des éruptions cutanées apparaissent et la température dépasse les 38,5 degrés.

Comment et quoi faire baisser la température pendant la grossesse

Faire baisser la température d'une femme enceinte est nécessaire dans les cas suivants:

  • quand il augmente rapidement et que son état de santé se détériore;
  • la température a dépassé 38 degrés;
  • fièvre due au mal de gorge.

Si le SRAS monte à 37,5 degrés, il n'est pas nécessaire d'abattre. Le corps seul combat l'infection. Parfois, ces valeurs peuvent indiquer un processus inflammatoire lent dans le corps. Seul un médecin peut le déterminer.

Tout d'abord, il est nécessaire de commencer à baisser la température pendant la grossesse à l'aide de remèdes populaires, car de nombreux médicaments sont inacceptables pendant cette période. À des températures élevées, le corps perd beaucoup de liquide, qui doit être reconstitué. Pour ce faire, des thés (citron vert, framboise, vert), des compotes ou des boissons aux fruits (canneberge, cerise, cassis, framboise) et du lait au miel vous aideront. Si vous êtes allergique au miel ou aux baies, vous pouvez boire du thé au citron.

Ces boissons aident à réduire les températures, ont des effets anti-inflammatoires et renforcent le système immunitaire. Les boissons doivent être chaudes dans une quantité d'au moins 1,5 à 2 litres pendant la journée.

Si l’état de santé le permet, la future mère ne doit pas s’envelopper à haute température. Augmenter la transpiration, ce qui aide à réduire la température, aidera au frottement acétique. Pour ce faire, le vinaigre de cidre de pomme dilué avec de l'eau a une consistance faible. Le remplacer - jus de citron. Vous pouvez vous essuyer avec de l'eau froide ou appliquer une compresse froide sur le front.

Si les méthodes traditionnelles ne vous aident pas à faire face à la chaleur, vous devriez alors avoir recours à la drogue. En aucun cas, vous ne pouvez utiliser de l'aspirine pour cela. Il provoque une fausse couche et provoque l'apparition de défauts chez le fœtus. Les médicaments à base d'ibuprofène sont contre-indiqués au troisième trimestre de la grossesse.

Le seul antipyrétique autorisé pendant la grossesse est le paracétamol et les médicaments à base de celui-ci. Prendre de tels fonds ne peut pas être plus de 4 fois par jour. Malgré sa sécurité, il est nécessaire d’utiliser le médicament avec prudence, car il peut perturber le fonctionnement des reins et du foie.

Certaines maladies ne peuvent être traitées qu'avec des antibiotiques. Dans ce cas, le médecin prescrit un médicament valide pour une admission pendant la grossesse.

Pourquoi la fièvre est élevée chez les femmes enceintes?

Contacter immédiatement un médecin lorsque la température dépasse les 38 degrés pendant la grossesse, surtout au début. En même temps, le développement intra-utérin normal du bébé est menacé. Les pathologies suivantes peuvent apparaître:

  1. Malformations des parties du corps foetales.
  2. La synthèse des protéines est altérée, ce qui réduit l'apport sanguin au placenta. Ce phénomène est lourd de retard dans le développement de l'activité cérébrale du bébé.
  3. L'intoxication du corps de la future mère peut provoquer un dysfonctionnement du système cardiovasculaire de l'enfant.
  4. Une toxicose grave se développe.
  5. Augmente le tonus de l'utérus.

Si la température de la mère pendant longtemps est maintenue à des valeurs élevées, cela peut provoquer une fausse couche ou arrêter le développement de l'ovule, c'est-à-dire l'avortement manqué. L'avortement est également favorisé par une augmentation des contractions utérines due à une forte fièvre, à l'apparition de caillots sanguins qui bouchent les vaisseaux du placenta ou à un détachement précoce du placenta.

Température de grossesse

Contenu:

Toute augmentation de la température dans le corps a ses propres causes, y compris pendant la grossesse. Parmi ceux-ci, il convient de souligner le changement des niveaux hormonaux, ainsi que la thermorégulation, qui se produit en réaction à la grossesse. L'augmentation de la température dans ce cas indique uniquement le nouveau poste de la femme et n'est pas une menace. Par conséquent, s'il n'y a pas d'autres raisons pour élever la température, vous n'avez rien à craindre.

Cependant, la cause de l'augmentation de la température peut être une inflammation du corps d'une femme enceinte. Ceci peut être compris avec certitude à l'aide d'une analyse de masse. La plus grande partie de la température élevée pendant la grossesse est la preuve d'un rhume. Dans ce cas, vous ne pouvez pas éviter de consulter un médecin qui diagnostiquera et prescrira un traitement. L'automédication sera inappropriée, car pendant la grossesse, l'accès aux médicaments est en soi indésirable et seul un médecin peut identifier les menaces possibles pour le fœtus. En cas de hausse de la température, il ne vous faudra que le traitement sans médicament, car rester à la clinique parmi les personnes malades peut augmenter les risques de tomber malade pour une femme enceinte.

Traitement non médicamenteux pendant la grossesse

Tout d'abord, une consommation excessive d'alcool peut aider dans cette situation. Buvez autant que possible, mais soyez prudent, car en fin de grossesse, un excès de liquide peut provoquer des poches. Au premier trimestre, vous n'êtes pas obligé de boire. Pour cela, utilisez l’heure de la douceur avec l’ajout de citron, une décoction de camomille et de tilleul, diverses sortes de boissons aux fruits. Le lait au miel peut aider. Il faut rappeler une condition importante: toute boisson doit être chaude, mais pas chaude.

Si la température atteint au moins 38 degrés, vous devez préparer une tisane avec 2 cuillères à soupe de framboises, ainsi que les feuilles de la mère et de la belle-mère des bananes plantains. La réception de ce thé serait appropriée 4 fois par jour et 1 cuillère à soupe. Vous pouvez utiliser une autre recette: versez un verre d’eau bouillante avec une cuillerée à thé d’écorce de saule préalablement hachée, puis laissez refroidir. Boire ce besoin de teinture 1 cuillère à soupe quatre fois par jour. Vous pouvez également recourir à la préparation de cocktails de résineux à base de sapin (100 g) et de racines de framboise (50 g). En broyant ces composants, vous devez les mettre dans un bocal en verre, puis versez 100 g de sucre. Ajoutez ensuite une cuillère à soupe d'eau bouillante à ce mélange et laissez infuser 24 heures, puis réchauffez-le au bain-marie pendant environ 6 à 8 heures. Maintenant, laissez reposer pendant 2 jours et versez le jus de framboise qui devrait apparaître. Conservez la teinture dans un endroit frais et absorbez 1 cuillère à soupe quatre fois par jour avant les repas.

Il est fortement recommandé d’essuyer avec de l’eau froide et de faire des compresses froides sur le front. Ne terminez pas, cela pourrait entraîner une surchauffe du corps. Il est nécessaire de contrôler très soigneusement la température de votre corps, car cet indicateur prédétermine beaucoup. Le diminuer à l'aide de médicaments n'est pas souhaitable, car cela créera une menace pour le fœtus. Si la température n'a que légèrement augmenté, les fonds mentionnés ci-dessus suffiront. Ne créez pas de menaces pour le bébé et une augmentation de la température à court terme de 1-1,5 degrés.

Quand chauffer pendant la grossesse

La température ne descend pas longtemps avec l'aide de méthodes folkloriques.
Une augmentation de la température corporelle sans l'utilisation de drogues
La température est causée par un mal de gorge (dans ce cas, une intoxication peut survenir, ce qui est dangereux pour la mère et le fœtus)
La température monte à 38 degrés
La température atteint 37,5 degrés en fin de grossesse

Risque de forte fièvre pendant la grossesse

Une intoxication du corps par des substances nocives peut survenir.
Une chaleur prolongée provoque une modification de la synthèse des protéines.
La qualité du placenta se détériore, ce qui provoque un travail prématuré
Des troubles du développement des organes ou des systèmes foetaux peuvent survenir.

Rappelez-vous que la température est considérée comme dangereuse, en commençant par une marque de 37,8 degrés. Quand il atteint 38 degrés, un impact sur le système nerveux de l'enfant se produit, ce qui affectera ses capacités mentales.

Moyens de réduire la température pendant la grossesse

La principale chose à retenir est que l’aspirine est strictement interdite, en particulier au début, car elle peut déclencher un avortement. De plus, ce médicament peut causer des défauts dans le développement du fœtus. S'il existe un besoin urgent de traitement médical, il est préférable de prendre des médicaments à base de paracétamol. Il peut s'agir de Paracet, Panadol, Tylenol ou Efferalgan. Methindol, Vramed et Indomethacin-Darnitsa sont également autorisés. Cependant, seule la dose minimale est toujours appliquée et uniquement dans les cas extrêmes, car le paracétamol peut théoriquement perturber le fonctionnement du foie et de l’honneur. Assurez-vous de consulter votre médecin au sujet du choix du médicament et de sa posologie, sinon vous pouvez nuire à l'enfant.

Auteur de la publication: Leonid Guriev

Commentaires (5):

la température est déjà de 4 jours à 38-38.6, il n'y a aucun signe de rhume. Je ne sais pas quoi faire, je dois boire du paracétomol

à cause de la hausse de la température et pourquoi autant que possible de la nausée pour éliminer ce que vous devez boire

Tatyana, 2013-05-24 01:04:09:

Beaucoup se plaignent de la température au début de la grossesse, ils disent que c'est normal les premiers jours

Ne vous inquiétez pas, tout ira bien. L'immunité est affaiblie pendant la grossesse, c'est pourquoi il est facile de contracter une maladie. Comme on dit, au début, la nature elle-même fait son choix et si la grossesse se poursuit, il n’ya pas lieu de s’inquiéter. Moi aussi, j'ai eu un rhume deux fois pendant la grossesse, un garçon en bonne santé est né. Ne tombez plus malade!

Comment ne pas vouloir faire mal pendant la grossesse! Mais au bout de 9 mois, il est si difficile de ne pas mouiller vos pieds ou de ne pas rencontrer de personnes qui éternuent ou qui toussent pendant le transport! Je devais avoir un peu mal au début de la grossesse, la température était de 37, environ deux jours. J'espère que cela n'affectera pas la santé de mon enfant à naître!